• Quimper, ou Kemper

       

    Quimper, ou Kemper en breton (le nom de Quimper-Corentin est parfois attesté en référence à saint Corentin, l'un des Sept Saints Fondateurs bretons) est une commune française, antique capitale de la Cornouaille, préfecture du département du Finistère et la région Bretagne.

    Ses habitants sont appelés en français les Quimpérois et Quimpéroises et en breton Kemperad (masculin), Kemperadez (féminin), Kemperiz (pluriel) ou bien de façon traditionnelle Glazik (pluriel Glaziked)[2] (pour les Quimpérois ainsi que les habitant de la région, le Pays Glazik).

    *

    Au 1er siècle avant J.-C., les militaires romains construisent la ville d'Aquilonia, à l'actuel emplacement du quartier de Locmaria, sur le bord de l'Odet. La rivière permet aux bateaux de pénétrer avec la marée depuis la mer jusqu'à la ville, mais il est cependant possible de traverser l'Odet à gué à marée basse.

     

    La ville de la légende

    *


    La légende du Roi Gradlon et de la Ville d'Ys rapporte l'histoire de la fondation de la ville. On dit que le Roi Gradlon, fuyant sur le cheval Morvarc'h l'océan déchainé par les mauvaises actions de sa fille Dahut, arriva à l'endroit où deux rivières confluent entre 7 collines. Il décida de s'y installer et baptisa naturellement la ville "confluent", "Kemper" en breton.
    *
    Quimper, demeure des mythiques comtes de Cornouaille, est, pour certains, descendante de la légendaire cité engloutie d'Is. Chargée d'histoire, elle conserve un important patrimoine architectural symbolisé par la cathédrale et les nombreuses

     maisons médiévales du centre.
    Quimper XV eme depuis mon Frugy.jpg Quimper XV eme depuis mon Frugy 
         La fin du Moyen-Age, au temps de la ville close, fut le théatre d'une longue lutte entre l'Église et les bourgeois qui entendaient être maîtres chez eux. Vers 1740, ces bourgeois supprimèrent les fortifications, obstacle à l'embellissement de la cité. Un demi-siècle plus tard, Cambry a célébré la douceur des moeurs et l'esprit cultivé des Quimpérois.

    EntréeEntrée de la cathédrale de Quimper.

     

     

     Flèches 

    Au XIXème siecle, sous l'Empire, Quimper est une cité prospère et voit sa population doubler. Le diocèse obtient d'une collecte auprès de ses paroissiens une somme suffisante pour élever sur la cathédrale les deux flêches de pierre de 80 mètres de hauteur que l'on y voit de nos jours
     
    PPalais de l'évêque

    Palais de l'évêque de Quimper.

    Le palais jouxte la cathédrale


     

    Tombeau

     Cathédrale Saint-Corentin. Tombeau en bronze de Mgr Duparc, décédé en 1946.

    Cathédrale

     Vue de la cathédrale de Quimper. 

     
    *Quimper - Préfecture du Finistère - Façade sur l'Odet

      

    *

    Les bords de l'Odet.
    Les bords de l'Odet.

    *

    Le vieux Quimper

       Fichier:Bretagne Finistere Quimper 20055.jpg 

      *

    Quimper (1) la Cathédrale Saint-Corentin

     

    Les photos ci dessus le lien

    *Magasin Henriot. Très belles faïenceries.

     

     

    Les Faïenceries de Quimper et le Musée de la Faïence

    .

    UN PEU D'HISTOIRE...

     

          

      



    Dès la fin du 17° siècle, Quimper et ses alentours se spécialisaient dans la production de vaisselle. Des ustensiles pratiques et rustiques des débuts de grès et de terre cuite, on est passé peu à peu à des pièces plus raffinées, d'abord avec des copies de faïences de Nevers (qui elles-mêmes copiaient les faïences de Delft avant de se distinguer...), puis avec l'élaboration de dessins traditionnels : les personnages bretons en costumes de face ou de profil, les fougères et les grands motifs fleuris réalisés d'un trait de pinceau adroit par les "peinteurs" et les "peinteuses"...

    A la fin du 19°, trois grandes maisons émergaient : HB (la Hubaudière), HR (Henriot) et Porquier, la plus renommée étant sans conteste HB. D'ailleurs, dans le musée, une reproduction d'un arrêt de tribunal de 1904 fait sourire aujourd'hui : on y interdisait formellement à la manufacture HR de signer ses pièces avec la barre du "R" recourbée comme la boucle d'un "B" qui serait mal fini... ce stratagème ayant pour but de créer une confusion!


     


     

    En 1904, Porquier ferme ses portes. En 1913, HR (Henriot) rachètera la marque, avec les dessins et modèles et en 1918 HB (la Hubaudière) rachète les locaux pour s'y sintaller.Les deux entreprises continuent de se concurrencer jusqu'en 1968, date à laquelle HR (Henriot) éprouve des difficultés, et est absorbée par HB (la Hubaudière) : il reste une entreprise désormais soudée qui exploite les trois marques. En 1984, l'entreprise est vendue à la société "Quimper Faïence Inc.", sauf la collection (2400 pièces) et la bibliothèque (260 ouvrages) qui seront désormais gérés par une nouvelle société : "Faïencerie de la Grande Maison".

     

     
     


                                                             



    *

      *

     

    Cercle de St Pol de Léon  avec le costume de Gouézec                   Tonton Jakez Douarnenez  Costume de Ploaré

     

       La fête des Bruyères.       La noce en char à banc

    La noce bretonne dans les chars à banc très fleuris

     

     

    La Noce Bretonne en char à banc pour le défilé

     

     

     

    Fête des Bruyères à Kastel Coz      "  Eureden "

     

    Cercle Ar Vro Vigoudenn, Pont L' Abbé

     

                          

    Festival de Cornouaille - Quimper - 20080727 09645

     

     

      quimber

     

     

                                   Bretonne

     

     

     

                                      coiffe      coiffe

     

     

     

              Bretonscouple

     

    **Quelques images au fil de l'odet*
    *medium_P1010880.JPG

    cathédrale   /  Corentin

    medium_P1010883.JPG

    Palais épiscopal

    medium_P1010894.JPG

     


     

    medium_P1010896.JPG

     

    medium_P1010911.JPG

    vieux quimper

    medium_P1010912.JPG

     

    medium_P1010930.JPG

    *

     

    *

    Quimper et l'Odet vus du ciel, avec Locmaria au premier plan et le clocher de la cathédrale dans le fond.
    Quimper et l'Odet vus du ciel, avec Locmaria au premier plan et le clocher de la cathédrale dans le fond.
    *

    La Cathédrale Saint-Corentin

    cathédrale Saint-Corentin de Quimper
    Dédiée au patron de Quimper, elle offre le style breton dans toutes ses phases, du XIIIème siècle au XVème siècle, d'abord inspiré du style normand pour le choeur, puis se dégageant peu à peu de cette influence pour se montrer entièrement personnel. C'est la cathédrale gothique la plus complète de Bretagne avec celles de Saint-Pol-de-Léon et de Tréguier. Tout n'est pas authentique, mais l'homogénéité est là: le grand portail de la façade a une double porte de la fin du XIXème siècle. Le reste, de 1425 environ, est du style gothique flamboyant. Parmi les sculptures, aujourd'hui effritée, on distingue encore le lion de Montfort tenant dans sa griffe la bannière de Bretagne. Au-dessus du portail, la façade est ajourée de deux grandes fenêtres superposées. De chaque côté s'élèvent les deux fameuses tours (76 m), percées dans leur partie carrée, qui date du XVème siècle.
     La Préfecture 

    préfecture de Quimper  
    *La construction de ce bâtiment destiné à abriter les services de la préfecture est décidée par le conseil général dès 1904. L'édifice est inauguré le 30 août 1909. Auparavant, l'administration du préfet, établie dans chaque département depuis la loi du 28 pluviôse de l'an VIII, se tenait dans l'ancien hôpital Sainte-Catherine, reconstruit par les religieuses augustines de la Miséricorde de Jésus entre 1675 et 1685. La maison conventuelle abrite désormais le logement du préfet. En 1861, les bureaux de la préfecture déménagent dans un bâtiment le long de l'Odet, conçu par Joseph Bigot. L'actuelle préfecture porte la marque d'une référence historique au château d'époque Louis XII.
    *

    Le musée départemental breton

    Musée départemental breton à Quimper  
    Crée en 1846 et installé depuis 1912 dans l'ancien évêché, il s'ouvre au pied de la cathédrale. L'aile Ouest, sous laquelle on entre, date de 1646 et appartient au style de la renaissance bretonne, avec des fenêtres à fronton. Mais la plus ancienne partie est le logis bâti au début du XVIème siècle par la famille de Rohan, dont le cadet, occupa le siège épiscopal de 1501 à 1540. On remarque surtout l'élégante tour d'escalier gothique flamboyant. L'aile qui suit, du XVIIIème siècle, a été remaniée vers 1860. On accède librement à la cour et au jardin, d'où l'on découvre une belle vue sur les tours et sur le flanc Sud de la cathédrale. Le jardin est fermé au Sud par un fragment bien conservé des vieux remparts qui bordent de l'autre côté le quai de l'Odet.*
    Le jardin du rempart
    Ce jardin se trouve sur l'emplacement des anciennes formées par l'Odet, coulant au pied du rempart et formant un étang qui alimentait le moulin des évêques. Avec la construction de la gare, en 1863, un remblai est créé le long du rempart et l'Odet est canalisé. Le maire E. Porquier décide alors d'aménager un square dans la partie longeant le jardin de l'évêché et le terrain est acquis par la ville en 1881, planté et entouré de grilles, désormais disparues.
     
    jardin du rempart à Quimper






    *
    *



     
    cidre
    Photo: Marie Ponterio
    Le cidre et le gâteau au beurre ( la boîte est décorée avec les motifs de la faïencerie de Quimper HB Henriot)*

    ***
                        *un lien a visiter  http://www.voyage-webguides.com/fr2/finisud.html                
    ..Kénavo !
                       
     

     

     

     

     

     

     

     

    « BEAUX JEUX DE MAINSles photos cachées de la visite d'Ophélie »

  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Octobre 2010 à 20:00
    Denise-Pilou

    Merci Papynou. Très beau reportage, mais il me semble que tu nous avais déjà mis un reportage sur Quimper, mais comme j'ai la mémoire qui flanche, c'est bien une petite piqure de rappel

    La photo en dessous du palais épiscopal : entrée d'une église je pense me fait penser à St Bonnaventure à Lyon

    Bonne soirée. Bizzz

    2
    Samedi 23 Octobre 2010 à 20:02
    didi 2010

    Merci Serge, j'adore m'instruire et voyager gratuitement ... Ta note est magnifique Je suis trés curieuse mais peux tu me donner ton "truc" pour faire une note aussi chargée d'écriture et de photos ? Over blog ne me prend jamais de copié/collé pour les photos que nenni à mettre photo par photo Je n'ai ni le temps encore moins la patience ! Je sais je suis neuneu ! Tu m'expliques ? Bonne soirée Bisous @

    3
    Samedi 23 Octobre 2010 à 22:55
    Maria-Elisa Noël

    C'est un très bel article, c'est vrai que nous l'avions déjà vu sur Vox, mais c'était encore intéressant de le lire et regarder les photos.

    Tu pourrais me rappeler comment inscrire la date lorsque l'on veut différer un article, moi je clique sur le petit calendrier, je mets la date et l'heure et ensuite je clique sur envoyer l'article, est-ce bien cela ?

    Bonne nuit et bisous.

    4
    TAO
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 08:23
    TAO

    Très bel article, avec des photos qui me rappellent certains montages que j'avais fait sur les bretons.

    Je suis étonné que tu dises à Didi qu'on ne puisse pas faire de copier/coller à partir de Firefox ? Je fais tous les copier/coller vers Overblog en étant sur Firefox, et sans problèmes ?

    Ah oui, je comprends tu veux encore embrouiller notre Didi... Ô la pôôôvre !

    A+

    5
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 08:35
    didi 2010

    Tao, je te boude et ne te parle plus na ! Serge, je vais essayé ton copié/collé sur yahoo Pour internet j'ai mozilla firefox dont je suis contente Il faut que je me connecte sur internet explorer ! Ouaiiii, la poooovre en perds la boule ! Je ne ferai jamais une belle note comme toi Pourtant j'ai des centaines de photos à vous montrer ! Bon dimanche Fait un froid de canard Gros bisous @

    6
    TAO
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 11:34
    TAO

    Pour Didi:

             Tao, je te boude et ne te parle plus na !...

    Ah ces femmes, c'est vraiment une cervelle qu'elle ont !

    Didi: sur le blog d'Elisa, tu demandais à Elisa si c'était sa photo qui était plus haut...

    Je t'ai répondu: que c'était bien la photo d'Elisa, sur le balai !

    Compris maintenant ?   Bises

    7
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 16:04
    ophelie

    très beau ton reportage.....Visite gratuite sans se mouiller les pieds....LOL.....

    Quand je fais mes articles je place photo après photo.....aucun copier / coller......bande de feignasses!!!!.....MDR

    Bises

    Bon aprèm

    8
    Jipai ex putaindcami
    Vendredi 15 Juin 2012 à 11:18
    Jipai ex putaindcami

    Bel article rédigé par un amoureux de sa région que je ne connais pas encore.

    Mais il parait qu'il pleut souvent là bas, alors comme je ne suis pas trop con,je pense que je  pourrais un jour visiter ta région sans me mouiller...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :